Le droit de bouchon, c'est presque fini !

Rassurez-vous, le règne du droit de bouchon vit ses dernières heures de gloire. Même si certains traiteurs y tiennent encore, la plupart l’ont complètement abandonné pour laisser les mariés choisir leurs vins de fête. Ou bien pour proposer une carte des vins de plus en plus riche et accessible à tous.

Le droit de bouchon, cSanté ! Cette expression a souvent coûté cher aux mariés qui apportaient jadis leurs propres vins : ils devaient régler au traiteur entre 3 et 9 € par bouteille ouverte sur place. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux l’ont laissé tomber et, chez les réticents, ça ne saurait tarder. Le temps qu’ils se dotent d’une vraie cave à vin et d’un choix de crus conséquent à proposer aux futurs mariés, le tour sera joué. D’autres encore laissent les mariés apporter leurs propres crus sans taxe ni sourciller.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Trouvez vos vins et champagnes dans votre région
Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !