Je veux 2 robes de mariée

Parce que c’est le jour ou jamais pour donner corps à ses rêves de petite fille, de plus en plus de jeunes femmes choisissent de porter non pas une mais deux robes le jour J. Zoom sur ce phénomène qui gagne du terrain.

Joue-là comme Kate Middleton !

Si la mode « un mariage, deux robes de mariée » s’épanouissait déjà discrètement depuis quelques années, c’est la jolie Kate Middleton qui l’a mise sous les feux des projecteurs. La sylphide a en effet arboré deux robes successives lors de son union avec le Prince William. La première, majestueuse et extra-longue, couleur ivoire, avec une traîne de 2,70 mètres, un bustier et un petit voile brodés de fleurs en dentelle. L’autre, en satin près du corps, portée avec un boléro en mohair et une fine ceinture, tout aussi élégante mais un brin plus décontractée… Une idée glamour que de nombreuses futures mariées, même si elles n’épousent pas l’héritier de la couronne d’Angleterre, auront sûrement envie de reprendre à leur compte.

Les bonnes raisons pour doubler la mise

Pourquoi se laisser tenter par deux robes de mariée ? D’abord parce que cela nous permet d’assouvir nos pulsions de coquettes ! Jouer les divas devant nos invités nous fait trépigner d’envie depuis bien longtemps. Alors, si on peut, en plus, s’autoriser deux tenues au lieu d’une (aussi magnifique soitelle), on se prend carrément pour Carrie Bradshaw dans « Sex and the City ». Et ça permet, en plus, d’éviter de se torturer l’esprit : des mois que l’on hésite entre cette robe sirène, divine, et celle, canonissime, au style charleston… Ouf, le problème est résolu : on prend les deux ! Autre motivation : bien dissocier la cérémonie religieuse, très solennelle, de la cérémonie civile, plus formelle. Dans cette optique, on opte alors pour une robe différente lors de chacune des étapes de la noce. Afin de ne pas y laisser son compte en banque, on peut aussi choisir de louer ses deux robes plutôt que de les acheter.

Quelle robe pour quel instant de la journée ?

Pour la mairie, on s’orientera plutôt vers une robe cocktail blanche, courte ou moulante, dans une coupe simple et un beau tissu type soie ou satin. Si l’on désire suivre l’humeur fashion des derniers défilés, on pourra aussi craquer pour un modèle coloré : gris perle, bleu ciel, rose, parme, rouge, noir, tout est permis… Côté motifs, on jouera par contre la carte de la sobriété : pas de profusion de broderies ou d’accessoires. On garde l’extravagance pour la suite des événements! C’est pour le deuxième acte qu’on sort le grand jeu : la robe de princesse, de créateur, avec sa débauche de jupons, de froufrous, de petits détails en dentelles. Enfin, les plus fashionistas d’entre nous oseront le « jamais deux sans trois », en revêtant une troisième robe, moderne et pratique, pour la réception.

La robe de mariée 2 en 1

Celles qui aiment varier les plaisirs sans passer trop de temps à se changer -ou qui n’ont pas un budget assez conséquent pour s’offrir deux robes- ont une alternative : la robe modulable « 2 en 1 » dont certains éléments s’enlèvent ou se rajoutent selon les moments de la journée : cérémonie religieuse, vin d’honneur, repas… Un type de tenue que l’on peut trouver chez des marques comme Demetrios, Bella créations, Aurye Mariages, Darfil pour Le Chat défile, Francisco Reli ou encore Lambert créations.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Trouvez des boutiques de robes de mariée dans votre région
Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !