La robe de mariée de Charlène

Le secret le mieux gardé du Rocher a été dévoilé dimanche lors du mariage religieux du prince Albert II et de Charlène de Monaco. On savait que la mariée serait en Armani mais on ne savait pas à quoi elle allait ressembler.

 

C’est à 17h que la princesse Charlène de Monaco a foulé le tapis rouge au bras de son père dans sa sublime robe Armani en soie duchesse blanc cassé. Une robe glamour, droite, aux formes pures et simples, très près du corps, au décolleté bateau, qui cachait ses larges épaules de nageuse professionnelle et mettait en valeur sa silhouette élancée.

D’après le Palais, la robe de mariée haute couture de Charlène de Monaco a nécessité 2.500 heures de travail, plus de 80 mètres d'organza de soie et 20 mètres de tulle de soie pour le voile.

Dotée d’une traine de 20 mètres, elle est ornée de broderies en forme de fleurs, de 30.000 pierres, de 40.000 cristaux Swarovski et de 20.000 larmes de nacre aux reflets blancs et or.

Rayonnante et émue sous son grand voile en tulle de soie, d'une longueur lui aussi de 20 mètres, la princesse Charlène qui a fait l’impasse sur bijoux et diadème, porte seulement une broche en diamant du XIXè siècle, montée en trembleuse, prêtée par sa belle-sœur la princesse Caroline, pour retenir son voile.

Tenant son bouquet à la main, elle a rejoint son mari le Prince Albert II, vêtu lui d’un costume de carabinier étincelant de blancheur, escortée par 7 petites filles d’honneur, dans leur costume traditionnel monégasque.

Une robe de mariée éblouissante et qui restera sans nul doute dans les annales des plus beaux mariages princiers.

Et vous, comment l’avez-vous trouvé cette robe de mariée Armani ?

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Trouvez des boutiques de robes de mariée dans votre région
Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !