> 
Actu

Ma robe à moi : mode d’emploi

Trouver la robe de sa vie en une journée ? Ça sonne trop beau pour être vrai, non ? C’est pourtant ce qui est arrivé à Claire G., blogueuse, et bride to be l’an dernier. Ses conseils pour optimiser votre visite de l’édition 2014 du Salon Marions-Nous !

« Le concept store de ce salon est ultra bien pensé. Les trois défilés par jour nous permettent d’être en repérage, de voir les robes portées, et de noter celles qui nous ont tapé dans l’œil.

L’idéal ? Se présenter devant le podium 15 minutes avant l’heure annoncée, pour profiter du spectacle et ne rien manquer. Votre liste en main, filez tout de suite après le final, dirigez-vous vers vos marques préférées et demandez à essayer les modèles sur lesquels vous avez flashés.

De somptueuses cabines d’essayage –un véritable luxe dans un salon– vous attendent, et vous laisseront tout le temps de vous admirer sous toutes les coutures. Il n’est pas rare de croiser les créateurs sur place, ils sont curieux de savoir quels sont les modèles qui plaisent le plus. C’est la première fois qu’ils montrent leurs « bébés » : c’est le moment de demander leur avis, des conseils, de prendre rendez-vous, ou encore de bénéficier d’une réduction – guettez les nombreuses offres promotionnelles qui sont accordées aux visiteurs-, si vous êtes décidée.

Ce salon a été une chance pour moi, qui suis connectée à toutes les tendances via la Toile. Toucher, sentir, caresser un satin, respirer les parfums, voir de près les accessoires, essayer même les chaussures… Une véritable expérience ».

Avec qui on y va ?

Avec son chéri, sa meilleure amie… Des gens qui vous envoient des ondes positives ! Et comme on trouve aussi le top des robes de cocktail, de cortège, et des tenues pour enfants, on y emmène ou on y envoie tous ceux que cela concerne.

Et aussi…

Les Alliances

« Puisque de toutes les façons, on doit les acheter, autant le faire ici et maintenant. Moi, c’est ce que j’ai fait, car une remise très importante m’a été accordée. Pour les plus chanceuses, les solitaires, alliances en diamants et bagues de fiançailles sont aussi exposées par de grands joailliers ».

Traiteur

« C’est quand même génial de pouvoir goûter des spécialités et parler petits fours et menus autour d’une coupe de champagne, non ? Toutes les tendances sont représentées : gastronomie française, cuisine moléculaire, ethnic food… »

Faire-part

« Une vraie révélation pour moi : je n’imaginais pas qu’il existait tant de supports différents pour annoncer son mariage. Et pourtant… Du plus classique au plus geek, en passant par les papiers recyclés… Tout y est ».

Lieux

« Salon particulier d’un hôtel chic, salle de réception, châteaux, moulins, granges… et même cirques ou ateliers d’artistes… Des tas de lieux se prêtent aux réceptions. Les photos et vidéos montrées par les exposants sont parfaits pour une première impression ».

Déco

« Très impressionnant, cet espace dédié à la déco : les mises en scène permettent de se projeter dans une ambiance, et les designers présents sont de vrais passionnés qui ne se gênent pas pour vous conseiller et vous orienter en fonction de vos besoins et surtout, de votre personnalité »

Animation

« Un de mes moments préférés : m’asseoir confortablement dans un fauteuil club, poser un casque sur mes oreilles, et écouter, en visionnant la vidéo d’un mariage, les interprétations d’un orchestre ou la playlist d’un DJ ».

Photo

« Selfies améliorés, reportages médiatisés, portraits studio Harcourt, cabines photomaton… Les books des photographes sont ouverts et mis à votre disposition. Mieux que n’importe quel site Web, même le meilleur ».

Les fleurs

« Du bouquet de la mariée jusqu’aux centres de table, la décoration florale est un must dans un mariage. Les exposants présentent des compositions artistiques d’un autre monde, et on pénètre dans un univers vraiment féerique. Certains sont spécialisés dans les fleurs artificielles. L’effet est vraiment bluffant ! ».

Les voyages de noces

« Se poser quelques minutes chez un voyagiste, s’installer et feuilleter des brochures… On est vite loin de Paris, je vous assure… On a choisi d’y déposer notre liste de mariage, car on rêve d’admirer les paysages sauvages du Kenya depuis bien longtemps ».

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !