> 
Actu

Rehearsal dinner, le dîner de répétition à l’honneur

Venue tout droit des Etat-Unis, cette tradition consistant à rassembler les proches autour d’un dîner pour mettre les derniers préparatifs du mariage au point, avant le jour J, a le vent en poupe. Intéressée par le concept ? Nous vous donnons la recette pour que tout se passe bien.

Mariée tasse de thé

On le sait, pendant un an les futures mariées n’ont qu’une obsession : organiser leur mariage. Passer des heures à imaginer chaque détail de la cérémonie (même ceux totalement irréalisables), rédiger des pages entières de listes (qui finiront par être égarées), remplir minutieusement des plannings (qui ne seront finalement suivis que dans les grandes lignes)… Votre libido organisationnelle n’a aucune limite (au grand dam de Chouchou qui a l’impression d’avoir moins de sex-appeal qu’un devis de traiteur).

Et, si vous êtes au point pour le jour J, ce n’est pas forcément le cas pour votre entourage qui, pourtant, le moment venu, aura bien plus de choses à gérer que vous. Car, non, une mariée ne doit plus s’occuper de rien le jour du mariage, ce sont les témoins et les proches qui régentent l’organisation. Encore faut-il qu’ils comprennent bien ce qu’ils auront à faire… Vous avez eu beau téléphoner à chacun d’entre eux pour prévenir qui s’occupait des alliances, qui venait vous chercher pour vous emmener à la mairie et qui devait faire rentrer les invités dans la salle avant votre arrivée, ils n’ont rien retenu…

Votre escadron de supers organisateurs a plus l’air, pour l’instant, d’un troupeau de bras cassés, plus absorbés par l’heure de l’apéro (bizarrement, ils ont tous retenu quand serait servi le vin d’honneur) que par leur besogne du jour J. Alors, no panic, pour que tout s’enchaîne parfaitement et que personne ne soit à la ramasse, n’hésitez pas à emprunter une coutume américaine : le rehearsal dinner.

Cultivez le suspense

Attention, hors de question de le présenter comme une nouvelle occasion de jouer les Bridezillas, sinon, personne ne voudra y assister. Officiellement, vous organisez ce dîner afin que tout le monde se rencontre avant le jour J, et qu’une ambiance cordiale s’installe entre les personnes les plus importantes de votre vie (blablabla…). Mais, la vraie raison ne sera dévoilée qu’au dîner : ils sont là pour un dernier point « organisation du mariage », même si ce mot commence sérieusement à leur sortir par les trous de nez.

A cette occasion, n’hésitez pas à leur mâcher le travail et pour être certaine que personne n’oublie sa mission une seule solution : planning global récapitulatif. Le terme fait peur, mais, en fait, il s’agira tout simplement de distribuer à chacun d’entre eux un programme détaillé de la journée, avec les tâches de chacun.

Jouez la cohésion

Ainsi, tout le monde saura qui s’occupe de quoi (vous apporter le bouquet, allumer les bougies, animer la cérémonie laïque…), quel est le déroulement exact de l’événement. Aucun n’aura d’excuse pour avoir zappé les choses qu’il avait à faire. Et, effectivement, en plus de l’intérêt organisationnel que présente le rehearsal dinner, il sera surtout l’occasion pour vos proches de faire connaissance et de contribuer à une certaine cohésion le jour du mariage venu.

Qui j’invite ?

Témoins, demoiselles d’honneur, famille, bref, toute personne qui aura des choses à gérer au mariage. On fait ça quand ? Une semaine ou quelques jours avant, mais pas la veille, pour éviter de se pointer le jour J avec des cernes.

On fait ça où ?

Chez vous, vos parents, au restaurant, comme vous le sentez, tant que c’est un lieu convivial où vous pourrez parler fort pour vous faire entendre.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !