Laïc c'est Chic

Pas vraiment convaincue par l'idée d'un mariage religieux, mais vous résoudre à vous marier uniquement à la mairie vous déprime un peu ? Souriez ! C'est votre jour de chance : la cérémonie d'engagement laïque est pile-poil dans la tendance.

Une CEL, c'est quoi ?

Une alternative imaginée pour tous ceux qui ne se reconnaissent pas dans les offices religieux, mais qui veulent tout de même conférer à leur union, du sens, de l'émotion. Attention, la cérémonie d'engagement laïque n'a rien à voir avec une cérémonie républicaine version améliorée, personnalisée à l'aide de musique ou de discours préparés.

Où ça se passe ?

Beaucoup optent pour le plein air : désert, forêt landaise, plage normande ou hawaïenne... Qu'importe, du moment que c'est romantique et que cela traduit votre amour de la liberté. Vous vous mariez en hiver ? Une bibliothèque, un cirque, une salle de théâtre feront l'affaire. Là encore, no limit à votre sens de la provoc et de l'originalité.

Comment choisir son maître de cérémonie ?

C'est lui qui sera le pilier de votre célébration, alors, autant ne pas se tromper. Ce peut être un proche, qui se distingue par les valeurs qu'il incarne, sa sagesse : votre meilleur ami, votre témoin, un oncle que vous avez toujours admiré, votre ancien maître d'école... Choisissez quelqu'un dont la vie et l'expérience sont pour vous sources d'inspiration. De façon plus pratique, disons qu'il vaut mieux privilégier d'autres qualités comme l'aisance, le charisme, la facilité d'expression. Pour capter l'attention, on peut très bien engager un acteur ou un pro de la prise de parole en public. Car, en plus de son discours et de la célébration de votre union, il devra assurer les diverses transitions entre les intervenants. Ce sera l'occasion d'un jeu de mots, d'une plaisanterie, d'un souvenir ou d'une citation bien placée... Une mise en garde toutefois : veillez à ce qu'il ne soit pas trop bavard non plus, pour que votre mariage ne vire ni au one-man-show, ni au spectacle.

Et concrètement, comment ça se passe ?

Généralement, les mariés arrivent précédés de leur cortège -des enfants, des gogo-danseurs, des animaux (véridique)- puis, le maître de cérémonie entame le discours qu'il a préparé à partir des mots, des valeurs que vous souhaitez transmettre. Les autres intervenants (famille, amis...) prononcent à leur tour le texte qu'ils ont écrit. Là encore, le registre est libre : poème, chanson, saynète... Tout est permis, du moment que chacun est à l'aise dans le genre qu'il a choisi. L'échange des vœux a ensuite lieu : chaque marié peut surprendre l'autre et promettre amour et fidélité, de la façon qui lui plaît. Certains osent un refrain, d'autres rejouent une scène du film qu'ils ont préféré. La cérémonie se conclut par un petit rituel qui va du classique échange des alliances, jusqu'au remplissage d'un vase avec du sable fin, comme dans les mariages hawaïens.

Détendre le maître de cérémonie ? C'est facile !

Votre maître de cérémonie stresse à l'idée de ne pas assurer le jour J ? Conseillez-lui de visionner les Césars, la remise de la Palme d'or au festival de Cannes ou les Victoires de la musique, pour qu'il s'imprègne de son rôle. Une idée ? Adjoignez-lui un autre proche pour former un duo complice : génial pour faire retomber la pression.

Vous avez aimé cet article ? partagez le !

Trouvez des wedding planner dans votre région
Espace Pro
Visuel Magazine Marions-nous

Chez votre marchand de journaux

Télécharger gratuitement la version digitale de Marions-Nous !